Catégorie Humeurs personnelles

Je ne parle pas aux cons...

..ça les instruit. Cette réplique de film m’est revenue à l’esprit quand je tente parfois d’émettre un commentaire sur Facebook (ou ailleurs), sur des sujets qui me tiennent à cœur. Je ne prétends nullement avoir toujours raison, mais au moins je prétends réfléchir, ou parfois vouloir tirer un trait féroce sur une actualité via un humour s’élevant parfois au niveau inaccessible à certains du second degré.

Web 2.0 et réseaux sociaux

Déjà il faut savoir ce que sont Web 2.0 et réseaux sociaux : ce sont de bien grands mots qui désignent une évolution dans la construction des sites web (pour web 2.0) qui consiste à pouvoir les faire interagir et échanger des informations automatiquement, alors que réseaux sociaux est un terme tout aussi pompeux issu de la sociologie, ce qui n’est pas honteux en soi, mais qui a sémantiquement glissé vers le web 2.0 ; cela désignait au départ des individus et leur manière de communiquer et d’être en relation, et on a vite limité cela au web 2.0 et aux individus inter-agissant à l’aide de celui-ci. Que les puristes m’excusent si mes définitions sont approximatives… Les _réseaux sociaux _évoquent donc souvent les gens dont les sites web inter-agissent au sujet de tout et n’importe quoi comme il est d’usage de le faire désormais sur le oueb.

Ranapété

Je conchie le web 2.0 (c’est écrit un peu plus loin) et les réseaux sociaux, bien qu’on en parle comme d’un progrès. Progrès technique, certainement, mais progrès humain, ça m’étonnerait. Condorcet (quel doux rêveur) voyait l’esprit humain globalement en constant et perpétuel progrès malgré des accidents dans son histoire, le web 2.0 devant faire partie de ces fameux accidents (ça c’est moi qui le dit, Condorcet n’écrivant plus depuis longtemps).