Catégorie Humeurs informatiques

Wikileaks et autres hacktivistes

Wikileaks est, ou plutôt devrait, être un site participant à la liberté d’expression, à la démocratie, et à tout ce genre de grandes idées. Or ça ne l’est pas, wikileaks n’est malheureusement qu’une manifestation de plus des travers les plus répandus des informaticiens, qui aiment faire des choses parce qu’elles sont possibles (techniquement) sans aucunement se poser de question sur la pertinence ou la qualité de leur travail.

Web 2.0 et réseaux sociaux

Déjà il faut savoir ce que sont Web 2.0 et réseaux sociaux : ce sont de bien grands mots qui désignent une évolution dans la construction des sites web (pour web 2.0) qui consiste à pouvoir les faire interagir et échanger des informations automatiquement, alors que réseaux sociaux est un terme tout aussi pompeux issu de la sociologie, ce qui n’est pas honteux en soi, mais qui a sémantiquement glissé vers le web 2.0 ; cela désignait au départ des individus et leur manière de communiquer et d’être en relation, et on a vite limité cela au web 2.0 et aux individus inter-agissant à l’aide de celui-ci. Que les puristes m’excusent si mes définitions sont approximatives… Les _réseaux sociaux _évoquent donc souvent les gens dont les sites web inter-agissent au sujet de tout et n’importe quoi comme il est d’usage de le faire désormais sur le oueb.